skip to main content

Optimisez la connaissance et le contrôle en automatisant la gouvernance de l’information

Téléchargez le rapport d’AIIM

Plus de 50% des entreprises estiment que l'automatisation de la conformité et de la gouvernance vont changer la donne.1

Les risques grandissent à mesure qu’explosent les volumes de données issues des métiers, des fournisseurs et des clients, ce qui impose d’automatiser rapidement la gouvernance de l’information. Pour assurer la conformité des données et gérer les archives, le contenu doit être capturé et classé selon des règles de rétention appliquées automatiquement. Découvrez comment l’automatisation de la gouvernance de l’information permet cela.

Gérer la surcharge d’informations grâce à l’automatisation

Comprendre la valeur et les risques induits par les gigantesques volumes d’informations d’une entreprise peut s’avérer décourageant. Principale problématique : la classification manuelle et le processus d’archivage sont subjectifs et peu adoptés. Les entreprises sont donc incapables de localiser et de tracer les flux métier quotidiens (documents, communications et autres données).

Consultez le nouveau rapport de l’AIIM La gouvernance de l’information est trop importante pour être laissée entre les mains de personnes inexpérimentées

AIIM special report: Information Governance is Too Important to be Left in the Hands of Knowledge Workers
  • Quatre raisons pour lesquelles l’automatisation de la gouvernance de l’information est une nécessité à l’ère de la confidentialité des données et de la conformité réglementaire.
  • Pourquoi les méthodes manuelles de gestion de contenu, des documents et des archives échouent-elles?
  • Trois « points de pression » liés à l’échec de la conformité de l’information et pourquoi ils sont problématiques.
  • Pourquoi les approches conventionnelles de gestion de la sécurité de l’information et de gestion sont-elles insuffisantes?
  • La valeur créée avec l’intelligence artificielle (IA) et la gouvernance de l’information.2

Une meilleure méthode pour gérer les contenus structurés et non structurés

  • 62% des informations qu’une entreprise doit gérer sont des données non structurées.3
  • 55% des entreprises connaissent de nombreux soucis avec les données privées et sensibles situées dans les serveurs et endpoints.4
  • 60% des entreprises numériques connaîtront d'importantes défaillances de service, car les équipes en charge de la sécurité sont incapables de gérer les risques numériques.5

La solution : l’automatisation intelligente de la gouvernance

Les entreprises doivent passer d’une posture réactive à une méthode proactive pour identifier, catégoriser et corriger les données privées ou sensibles. Elles ont besoin de connaissances et de contrôles plus poussés sur leurs données (au niveau des points d’entrée, des endpoints, des partages de fichiers, des serveurs et référentiels cloud), afin de diminuer les risques et de gagner en efficacité.

L’IA/machine learning peut contribuer à répondre aux 3 des grands défis en matière de gouvernance de l’information.

  • 1. Automatiser la classification et la catégorisation de documents grâce à l’analyse de texte
  • 2. Identifier et classifier les documents pendant le processus de capture intelligente
  • 3. Identifier le contenu essentiel d’un document dans son contexte

Consultez le rapport de l’AIIM pour découvrir comment transformer l’automatisation de la gouvernance de l’information en avantage concurrentiel.

  • 1 AIIM, “La gouvernance de l’information est trop importante pour être laisse entre les mains des experts de la connaissance,” 2018.
  • 2 Ibid.
  • 3 Ibid.
  • 4 Ibid.
  • 5 Ibid.